Cahier des charges de site internet | CDW

Rédigez le cahier des charges de votre site internet

La rédaction du cahier des charges d’un site internet est une étape importante de toute refonte ou création d’un site web. Ce document, véritable guide de votre prestation web, sera d’une aide précieuse tant pour votre recherche de prestataire que pour la formalisation de vos besoins, des résultats attendus ainsi que des contraintes liées à la réalisation même de votre projet de site.

Afin de bien comprendre les éléments à intégrer à votre cahier des charges de site internet, je vous propose dans cet article de revenir sur la définition et les objectifs d’un cahier des charges de site web. Nous pourrons ensuite de parcourir les sections essentielles du document, telles que le cahier des charges graphique, la structure du site, les attendus techniques, la rédaction des contenus, le processus de livraison, l’hébergement et la maintenance du site à livrer.

N.B. Vous pouvez télécharger directement votre modèle de cahier des charge avant de poursuivre la lecture de cet article :

Cahier des charges, définition

Le cahier des charges d’un site internet est un document formalisant les besoins exprimés par le client. Le cahier des charges précise le contexte professionnel et concurrentiel de la demande, définit un ensemble d’objectifs techniques, fonctionnels, qualitatifs et/ou quantitatifs à atteindre, ainsi que l’organisation de la prestation.

Une fois signé par les parties, ce document fera office de contrat entre le client et son prestataire web. Le cahier des charges sera donc le document de référence servant de base aux nombreux échanges qui jalonneront la prestation de refonte ou de création du site.

Les principaux objectifs de votre cahier des charges de site internet

Le cahier des charges d’un site web n’est pas seulement un guide de travail ou une feuille de route pour l’agence ou le freelance en charges du projet, il est l’occasion pour le client de définir ses ressources et ses besoins, il apporte au prestataire une meilleure compréhension des objectifs à atteindre et permet de coordonner la réalisation de chaque sous prestation autour du projet initial.

Permettre au client de préciser ses besoins et ses attentes

Que le projet soit porté par un professionnel indépendant ou une entreprise, le cahier des charges d’un site internet doit permettre au client de lister ses besoins, tant en termes de résultats (obtenir de la visibilité, générer des contact, accroître des ventes, etc.), que de moyens techniques et de processus de travail, ou de ressources images et vidéos, techniques et humaines que le client peut allouer à son projet.

Permettre au prestataire de proposer des solutions adaptées au projet

Le cahier des charges d’un site est un document liant les parties en présence (client et prestataire) et est souvent remanié en phase préparatoire de la prestation.

Ce cahier des charges est donc l’occasion pour l’agence ou le freelance, d’une part de valider qu’il sera en capacité de répondre aux exigences de son client, de l’autre que le client pourra fournir les ressources nécessaires durant les différentes phases d’échanges, de tests et de validations pour permettre au maître d’ouvrage de mener à bien sa prestation.

Disposez d’un document de référence pour les échanges client-prestataire

Une fois signé, le cahier des charges d’un site internet pourra servir de document de référence à l’ensemble des intervenants en charge du pilotage et de la réalisation du projet.

Notons enfin que si l’agilité nécessaire à la bonne avancée de la prestation autorise bien souvent des aménagements ou des modifications de la demande initiale, ceux-ci devraient néanmoins systématiquement faire l’objet d’un avenant au cahier des charges afin de faciliter leur intégration à la feuille de route de chaque sous-prestation, de chaque étape de la commande.

  • Prestation graphique et ergonomique
  • Réalisation technique
  • Production des contenus et actions de référencement
  • Optimisation des performances
  • Déploiement sur la solution d’ébergement
  • Maintenance

La mise à disposition d’un document unique pour l’ensemble des parties permettra ainsi de clarifier les attentes et contraintes liées au projet et de faciliter les échanges et la relation entre le client et son prestataire.

Les contenus indispensables d’un cahier des charges de site internet

Il est important de bien comprendre qu’un cahier des charges, qu’il soit destiné à un site ou tout autre projet professionnel, est un document particulier, rédigé pour une prestation répondant à des contraintes et des objectifs précis destinés à répondre aux objectifs de l’entreprise commanditaire.

Les sections présentées ci-dessous correspondent donc ici aux éléments essentiels d’un cahier des charges de site internet, mais celui-ci devra être adapté ou sera à compléter, en fonction des impératifs et des besoins de l’entreprise.

Présentation du projet

Présentation de l’entreprise ou du professionnel

L’introduction d’un cahier des charges est généralement consacrée à la présentation de l’entreprise, son activité, et la place qu’elle occupe sur son marché.

Ces informations permettront au développeur web ou à l’agence de comprendre les enjeux du métier du client, son public cible, ses concurrents, le niveau de la prestation et l’impact attendu de la création du site sur son activité professionnelle.

  • Présentation du professionnel, son historique et ses valeurs
  • Description de l’activité, présentation des services et produits
  • Positionnements du professionnel sur ses différents marchés et identification des concurrents

Objectifs du site internet et formalisation de la commande

Qu’il s’agisse d’une création ou d’une refonte, les objectifs de la commande doivent impérativement être formalisés sur un cahier des charges de site internet. Ils décrivent la stratégie générale, commerciale et communicationnelle de l’entreprise et la place qu’occupe le site dans cette stratégie.

La présentation de ces objectifs permettra ainsi de clarifier le type de site à créer (vitrine, e-commerce, événementiel, informationnel, etc.) ainsi que les modalités permettant d’évaluer la prestation.

La présentation des objectifs du projet permettra ainsi au fil des sections du cahier des charges, de préciser de façon pertinente les objectifs graphiques, fonctionnels et statistiques de l’ensemble de la prestation.

Ces objectifs permettront finalement de détailler les éventuels gains attendus dans le cadre d’une refonte de site web.

Les objectifs mesurables

Objectifs mesurables du cahier des charges d'un site internet

Certains projets de site internet sont étroitement liés à un trafic généré, directement sur le site, ou sur tout autre plateforme de communication utilisée par l’entreprise (centre d’appel, système de newsletter, bases de données, etc.)

Il est important à ce stade de pouvoir dissocier ce qui relève exclusivement du site web, des objectifs liés à la stricte activité de l’entreprise, qu’elle soit périphérique ou consécutive des résultats obtenus sur le site.

On peut par exemple tout à fait envisager qu’un site e-commerce de niche se positionne bien sur les pages de résultat de Google mais que la politique de prix proposée de l’entreprise l’empêche de réaliser les ventes attendues.

Les objectifs de trafic d’un site web pourront être basés sur les statistiques d’un site existant ou sur une étude de marché prenant en compte les chiffres des sites concurrents.

Quoi qu’il en soit, des objectifs liés au trafic web obtenu sur le site nécessiteront la formalisation d’une demande de prestations visant à obtenir ou améliorer la visibilité du site en question (prestations SEO, SEA, etc.).

Les objectifs de performances précisés sur un cahier des charges de site internet correspondent généralement à des projets de site de plus grande envergure.

Description des ressources et/ou de l’existant

Le cahier des charges d’une refonte ou d’une création de site web présente nécessairement les éléments fournis par l’entreprise au prestataire. Ces informations contribueront à délimiter le périmètre du projet.

Les ressources mentionnées au cahier des charges pourront correspondre à des moyens humains, matériels, techniques ou éditoriaux mis à disposition du projet par le client. Ces ressources pourront correspondre à des éléments préexistants ou à réaliser par le porteur du projet lui-même au fil de la prestation :

  • Le logo ou autres éléments visuels fournis par l’entreprise,
  • L’adresse éventuelle du site internet existant
  • L’environnement technique attendu ou existant (serveur, CMS, framework, etc.)
  • Ses statistiques de trafic (en cas de refonte),
  • Les contenus existants ou fournis par le client,
  • Les correspondants ou intervenants en charge du projet dans l’entreprise
  • Les éventuels moyens humains et matériels mis à disposition du projet
  • etc.

Cahier des charges graphique du site internet

La section graphique du cahier des charges d’un site web doit délimiter la prestation en lien avec le design du site internet, la recherche iconographique et le travail sur l’ergonomie du site.

Formalisation des attentes graphiques générales et sites de référence

Les attentes graphiques du porteur du projet sont généralement introduites par un briefing général sur le design et « l’esprit général » attendus sur le site.

Cette introduction est accompagnée d’une liste de sites de référence proposée par le client, lui permettant d’illustrer la description initiale.

Chaque site cité en référence pourra ainsi faire l’objet d’une courte description précisant pour chaque exemple, quels éléments de design correspondent aux desiderata du client (et inversement).  

Des maquettes fonctionnelles pour l’expérience utilisateur

Maquettes fonctionelles de site internet | CDW

Le client pourra éventuellement demander au prestataire la production de maquettes fonctionnelles (aussi appelée « wireframes » ou « « maquettes fil de fer ») schématisant les blocs de mise en page et détaillant le parcours utilisateurs sur le site (les écrans). Il conviendra alors pour le client de préciser dans cette section du cahier des charges le type et le nombre de modèles wireframes attendus.

Cette phase pourra être très importante pour les projets nécessitant un travail d’ergonomie, généralement en lien avec de fortes contraintes de résultats.

Cette partie du cahier des charges d’un site web permettra de détailler l’ensemble des éléments de navigation présents sur le site, tels que le menu de navigation primaire, le menu secondaire, les réseaux sociaux et une éventuelle navigation transversale. Les maquettes fonctionnelles préciseront enfin l’ensemble des blocs de contenus présents sur l’écran, tels que les bannières, sliders, carrousels, sections dynamiques, images, blocs de texte, etc.

Notez que dans le cas d’un cahier des charges simplifié, les éléments de navigation pourront être intégrés à la description des éléments de structure générale du site, incluant l’en-tête, le pied de page et les éventuelles barres latérales, etc.

Description détaillée du éléments graphiques existant et des prestations graphiques attendues

Le client pourra établir une liste des visuels qu’il souhaite fournir au prestataire pour la réalisation de la phase graphique.

Cette description des éléments graphiques existants est généralement l’occasion de repréciser les contours de la prestation graphiques attendue :

  • Éléments graphiques fournis :
    • Logo vectorisé
    • Charte graphique
    • Maquettes fil de fer
    • Illustrations iconographiques au format JPEG, PNG, SVG
    • Reportage photos professionnel format RAW
  • Prestations graphiques attendus :
    • Création de logo vectorisé 3 couleurs
      • https://exmple-1.fr
      • https://exmple-2.fr
      • https://exmple-3.fr
    • Charte graphique
    • Maquettes fonctionnelle
    • Maquettes Photoshop
      • Nombre de maquettes
      • Formats (mobile, tablette, bureau)
    • Illustrations iconographiques au format JPEG, PNG, SVG
    • Reportage photos professionnel format RAW

Arborescence du site internet et détail des pages attendues

Le détail des pages du site internet sur le cahier des charges contribue au planning et au chiffrage des coûts d’intégration des textes et des fonctionnalités du site web.

Liste détaillée des pages attendues sur le site

L’arborescence est une liste détaillée des pages à créer par le prestataire. Ce document est généralement transmis sous simple format Word mais peut aussi être créé à l’aide d’outils tels que MindMup ou Balsamiq.

Le client en profitera pour inclure à son cahier des charges l’ensemble des sous-pages, et catégories de blog, les landing pages ainsi que les pages dites « utiles » à produire sur le site.

Description du contenu éditorial et fonctionnel de chaque page du site

Là encore, si la liste des pages à créer fait partie des premiers critères d’évaluation de la dimension du site à créer, le client devra tout de même y inclure une description détaillée du contenu éditorial et média, ainsi que les fonctionnalités attendues pour chaque page de son site internet pour offrir au prestataire une vision exhaustive du projet à réaliser.

Cahier des charges technique

Description du modèle structurel du site internet

Il existe de très nombreux modèles de site web et il est fréquent qu’un même site web présente différents modèles de structure pour ses pages de services, ses landing pages, ses articles et ses pages de blog.

Le client pourra donc ajouter à la description technique de son cahier des charges le détail des éléments structurels attendus pour l’ensemble du site ou pour chaque type de pages.

Votre devis en 48 H chrono !

Demandez à être rappelé !

Nous préciserons ensemble votre projet
de vive voix 

Description de l’entête

  • Présence de menus de navigation
  • Réseaux sociaux
  • Logo
  • Slogan
  • Boutons d’appel  
  • Etc.

Description du pied de page

  • Organisation en colonnes ou linéaire
  • Éléments d’identification de la marque
  • Détails des menus de navigation
  • Champ de recherche
  • Copyright,
  • Etc.

Description de la section de contenus

  • Bannières (animées ou non, titrées ou non)
  • Découpe en sections horizontales
  • Présence de barres latérales
  • Menus de navigation transversales
  • Sections dynamiques récurrentes
  • Sections de widgets

Fonctionnalités du site internet, cahier des charges fonctionnel

Fonctionnalités à intégrer au cahier des charges d'un site internet

Chaque fonctionnalité intégrée devra être mentionnée sur le cahier des charges du site internet, accompagnée d’une liste détaillée des besoins et objectifs du client lié à chaque module décrit.

Le document contractuel pourra présenter :

  • La plateforme de développement du site (CMS, Framework, etc.)
  • Les bannières animées ou non,
  • Les formulaires, calculateurs, gestionnaires de rendez-vous, et autres interfaces utilisateurs
  • Les appels de contenus dynamiques
  • Les solutions de partages et publications sur les réseaux sociaux
  • Un éventuel système multilingue
  • Un blog, un forum, un espace membre
  • Un système e-commerce
  • Toute autre fonctionnalité proposée aux visiteurs du site en front-office

Bien évidemment, chaque fonctionnalité propre au backoffice (l’administration du site internet) pourra aussi faire l’objet d’une description détaillée sur le cahier des charges, notamment si elles correspondent à des besoins spécifiques à l’entreprise, non standards sur la solution souhaitée.

Description des processus d’utilisation

Il peut être intéressant pour un client de décrire le plus précisément possible les cas d’utilisation du site par les visiteurs et/ou l’équipe en charge de son administration.

Ces informations permettront au prestataire de répondre de façon exhaustive aux objectifs fixés tout en proposant un devis correspondant à la réalité de la prise en charge.

Le client pourra ainsi préciser :

  • Les éventuels rôles et autorisations à mettre en place sur le site web
  • Les scripts et modules liés à le relation clients ou au traitements commerciaux (facturation, relance panier, calculs de frais d’expédition, chat bot, processus de validation de rendez-vous, etc.)
  • Toute fonctionnalité de traitement propre au fonctionnement même de l’entreprise à travers son site internet

Exigences d’accessibilités

3 niveaux d’accessibilités existent pour les sites internet (A, AA et AAA). Le niveau d’exigence relative à l’accessibilité peut donc varier fortement d’un client à l’autre, d’un projet de site à l’autre.

Si un minimum de conformité aux normes d’accessibilité est généralement proposé en standard sur la plupart des solutions de site internet (niveau A), il peut être intéressant pour un client de préciser le niveau de sa demande afin de permettre à l’agence ou au freelance de prendre en charge une intégration plus complète de la norme WCAG 2.0.

Performances et compatibilité multi-support

Le taux de fidélisation, de conversion ou la capacité d’un site internet à se positionner sur les moteurs de recherche peut dépendre de ses performances.

Le client s’attachera donc à préciser les objectifs du site web dépendant du niveau de performances, et/ou à lister les moyens techniques à mettre en œuvre par le prestataire pour lui permettre d’atteindre ses objectifs.

  • Protocole HTTPS
  • Performances serveur d’hébergement
  • Compression du site
  • Lazy loading
  • Formats ou niveau de compression des fichiers images ou vidéos
  • Chargement différé des ressources CSS
  • Outils de mesure et résultats minimum attendus
  • Site responsive (compatible mobiles et tablettes – généralement en standard)
  • Etc.

Cahier des charges éditorial : rédaction de contenu et actions attendues pour le référencement du site

Le cahier des charges éditorial décrit la prestation correspondant à la production et/ou l’optimisation des contenus textuels du site internet. Le client décrira ses besoins et/ou ses ressources humaines et documentaires permettant de produire et d’intégrer l’ensemble des contenus du site.

Production de contenus et optimisation de contenus pour le référencement

Deux questions principales se posent au client lors de la rédaction du cahier des charges de son site web : le client fournira-t-il ses contenus et souhaite-t-il faire optimiser ses contenus stratégiques pour le référencement.

Les réponses à ces deux questions sont étroitement liées au contexte de création ou de refonte de site, au type de site attendu, aux objectifs principaux ainsi qu’au niveau de concurrence rencontré par l’entreprise sur son marché digital :

  • Description des éléments textuels :
    • Contenus fournis par le client
    • Contenus produits par le prestataire
  • Délimitation d’une éventuelle prestation de recherche documentaire                 
  • Liste éventuelle des pages à optimiser pour le référencement
  • Liste éventuelle d’articles de blog à rédiger pour la mise en ligne

Description des actions SEO attendues

Les objectifs SEO du cahier des charges d'un site internet

Les actions attendues visant à accroitre ou à fournir une visibilité au site internet sur les moteurs de recherche doivent être décrites sur le cahier des charges. La section éditoriale pourra être utilisée à cette fin, ou faire l’objet d’une section spécifiquement dédiée au SEO (à l’optimisation pour les réseaux sociaux et/ou au SEA) sur le cahier des charges.

  • Définition des marchés cibles (public cible, intentions de recherches et requêtes cibles)
  • Présentation des principaux sites concurrents
  • Organisation des contenus en cocons sémantiques
  • Recherche active de liens externes (nombre et délais) ?
  • Élaboration d’un plan de référencement sur 3, 6 ou 9 mois ?

Délais et processus de livraison

Le déroulement de la prestation peut figurer de façon explicite sur le cahier des charges du site internet. Les délais et processus de livraison devraient alors tenir compte du planning défini par le client ou son comité de pilotage, ainsi que des impératifs raisonnables de mise en œuvre du projet (notamment des délais de tests et de validation).

Cette section du cahier des charges définit donc les processus et délais de livraison à respecter par le prestataire, les processus et délais de validation à respecter par le client, et détaille les éléments à livrer à chaque étape de la prestation :

  • Date de mise en ligne (limite ou souhaitée)
  • Détail des processus de livraison (étapes, dates et livrables attendus) :
    • Livrables, correctifs et processus de validation de la phase graphique
    • Livrables, correctifs et processus de validation du site témoin
    • Livrables, correctifs et processus de validation de l’intégration fonctionnelle
    • Livrables, correctifs et processus de validation des contenus
    • Processus de livraison du site final, recette attendue, correctifs et validation finale
  • Livrables attendus après la mise en ligne
    • Dossier des spécifications
    • Informations de connexion
    • Licences
    • Manuel d’utilisation

L’hébergement du site web

Le client devra indiquer sur son cahier des charges s’il souhaite prendre à sa charge la souscription et la gestion de sa solution d’hébergement web.

Il peut aussi préférer déléguer l’acquisition de son nom de domaine et de son contrat d’hébergement à son prestataire, pour en demander le transfert à la mise en ligne du site, ou externaliser définitivement la gestion du serveur du domaine choisi, soit l’ensemble de la solution d’hébergement.

  • Fourniture ou délégation de la solution d’hébergement
  • Demande éventuelle d’externalisation de la gestion du domaine et de l’hébergement – infogérance (généralement associé à une maintenance au long cours)
  • Prise en charge par le client de la solution d’hébergement  :
    • Nom de domaine existant
    • Informations de connexion espace client
    • Informations de connexion base de données
    • Information de connexion à l’interface d’administration (cas de refonte)
  • Prise en charge de l’hébergement par le prestataire (cas création de site internet) :
    • Nom de domaine
    • Liste de noms de domaine alternatifs (cas de prise en charge du nom de domaine par le prestataire)
    • Critères de choix de l’hébergeur
    • Contraintes de performances
    • Contraintes de coût annuel d’hébergement

Cahier des charges des prestations post mise en ligne

Formation à la gestion du site internet

Deux cas de figures peuvent se présenter lors d’une refonte ou d’une création de site internet : le client dispose en interne des compétences de gestion de son site web ou il a besoin d’une formation à l’administration et la maintenance du site livré.

Le client pourra profiter de la section des demandes post mise en ligne de son cahier des charges pour présenter ses éventuels besoins de formation.

  • Demande de formation à l’administration du site internet
  • Niveau et objectifs attendus pour la formation demandée (administration, gestion des contenus, rudiments SEO, mise à jour, sauvegarde et maintenance de base, etc.)
  • Nombre de participants à former
  • Type de formation (à distance ou présentiel)
  • Supports de formation attendus
  • Délais maximums de la formation après la mise en ligne du site
  • Etc.

Maintenance corrective

Un site internet comporte un nombre important de ressources internes ou tierce partie en interaction permanente et qui se doivent d’être mises à jour régulièrement. Si les plateformes telles que les CMS disposent généralement d’un système de mise à jour fiable, certains conflits mineurs (parfois un peu plus importants) peuvent néanmoins apparaître à l’occasion de l’une des mises à niveau du site internet.

Le client pourra donc spécifier sur le cahier des charges les conditions de la maintenance à réaliser par le prestataire après la mise en ligne du site, afin de lui assurer une garantie de bon fonctionnement.

Cette maintenance permettra au client de prendre la main ou de recourir aux services d’un professionnel du web pour la maintenance au long cours de son site web.

  • Durée de la maintenance après la mise en ligne du site internet
  • Périmètre de la maintenance (affichage du site, debuging des fonctionnalités, correctifs éditoriaux, maintenance serveur, etc.)
  • Livraison des sauvegardes post maintenance
  • Liste détaillée des interventions de maintenance
  • Éventuellement, formalisation d’une demande de devis pour une prestation de maintenance au long cours ou intégration de l’offre de maintenance au devis initial.

N.B. le détail d’une maintenance de site au long cours peut faire l’objet d’une demande directement formulée sur le cahier des charges du site, mais nombre de professionnels préfèrent aujourd’hui différencier cette prestation de la refonte ou la création de leur site internet.

Déléguer la rédaction du cahier des charges de son site internet ?

Nous l’avons vu, le cahier des charges d’un site internet formalise l’ensemble des besoins du client. Le porteur du projet de site web, après avoir établi en interne la liste de ses besoins, est donc généralement le mieux à même de rédiger le document contractuel initial.

Cette situation est notamment rencontrée lorsque l’entreprise publie un appel d’offre ou contacte elle-même différents prestataires pour leur fournir son cahier des charges.

Mais il est parfois peu évident pour un professionnel néophyte ou une entreprise ne disposant pas en interne des compétences nécessaires, de rédiger seul le cahier des charges de son site.

Le client pourra alors demander l’aide d’un consultant ou d’un professionnel du web pour rédiger un cahier des charges complet permettant aux agences web et aux webmasters indépendants de répondre efficacement à l’appel d’offre. Mais l’expérience nous montre que de plus en plus de sociétés préfèrent aujourd’hui déléguer la rédaction du cahier des charges de leur site web au professionnel du web en charge du projet.

Cette situation, paradoxale au premier abord, impose alors, et dès les premiers échanges, un dialogue soutenu entre le prestataire et son client afin d’identifier le plus précocement possible l’ensemble des besoins et ressources de l’entreprise, afin de produire, à l’initialisation du projet, un cahier des charges complet détaillant chaque volet de la commande.

Le cahier des charges produit résultera alors d’un travail de collaboration qui pourra être facilement validé par les parties prenantes, si nécessaire, après la révision du devis initial.

Le cahier des charges de votre site internet, une garantie contractuelle pour les 2 parties

Le cahier des charges d’un site internet fournit au client l’assurance que l’ensemble de ses demandes seront bien réalisées, et apporte au prestataire la garantie que sa prestation ne débordera pas des contours fixés sur le contrat.

Qu’il soit rédigé directement par le client ou par le prestataire (ou autre consultant web), le cahier des charges d’une refonte ou d’une création de site internet nécessitera donc un gros investissement de la part du client et permettra d’assurer le bon déroulement de l’ensemble de la prestation y compris après la mise en ligne du site.

Télécharger votre modèle cahier des charges de site internet

Cahier des charge de site internet format PDF

Modèle de cahier des charge de site internet au format PDF

Cahier des charge de site internet format Word

Modèle de cahier des charge de site internet au format Word

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *