Optimisation SEO d'une page web - concepteur-developpeur-web.fr

Contenu et optimisation SEO, 17 facteurs locaux pour le référencement

L’optimisation SEO est aujourd’hui une priorité pour tout site internet s’inscrivant dans un contexte concurrentiel. Si beaucoup de techniques sont utilisées pour tenter d’améliorer son référencement sur les moteurs de recherches, l’optimisation « on-page » d’un contenu riche et original dans le respect des consignes de Google et un travail « in-site » demeurent la bonne méthode pour accéder aux meilleures positions.

Les algorithmes de Google comprennent plus de 200 facteurs (ou critères) de référencement naturel utilisables dans le cadre d’une optimisation de contenu, mais on peut, malgré tout, dresser un top 15 des critères locaux reconnus comme essentiels pour un bon positionnement de la page sur les moteurs de recherche.

Les métadonnées importantes pour l’optimisation SEO

Les méta-données sont transmises par votre site au navigateur (donc aux moteurs), grâce à des balises, pour leur donner des informations supplémentaires sur la page affichée. Certaines de ces données sont très importantes pour le référencement de votre contenu, au premier rang desquelles, le titre et la description.

Le titre de la page, la balise meta la plus importante pour l’optimisation SEO du site

La balise méta title est un élément clef du référencement naturel, et Google, Bing et Yahoo trouvent dans ce titre un des critères de pertinence les plus puissants à exploiter pour répondre à une recherche spécifique.

Il convient donc de rédiger un titre unique pour chaque page, d’y placer le mot clef principal pour lequel on souhaite travailler son référencement, lui ajouter quelques mots clefs secondaires correspondant à des requêtes proches, et de le rendre suffisamment descriptif pour attirer les visiteurs sur le site (tout ça dans la limite de 70 caractères et 600 pixels).

Des outils en ligne (comme celui de Moz) vous proposent une analyse du contenu de votre balise pour vous donner une idée de son rendu sur la SERP.

La description de la page web, une balise meta importante pour le SEO

Les résultats de recherche sont donc présentés sur la SERP en affichant le titre de la page, l’URL (l’adresse du document) ainsi qu’un texte descriptif. Cette balise, bien qu’officiellement optionnelle pour l’optimisation SEO de la page, vous permet de contrôler le contenu de cette zone de la SERP. Cette description vous permet de proposer aux internautes une accroche pertinente et crédible et de ne pas laisser au moteur de recherche le soin de sélectionner lui-même un extrait de texte pour remplir ce rôle.

Il vaut donc mieux travailler sur ces méta-données pour attirer l’internaute tout en lui rendant compte du contenu réel de votre page.

Comme le contenu de la balise title, celui de la balise <meta name= »description » /> doit être unique sur chaque page du site web.

L’indexation et le suivi des liens du site

Une balise meta « robots » est peut être proposée par les CMS tels que WordPress pour éviter que le site ne soit indexé tant que le contenu reste insuffisant. : <meta name=« robots » content=« noindex,nofollow » />. Mais si la mise en place de cette balise est parfois utile pour tester un site avant sa mise en ligne, son oubli est bien évidemment catastrophique pour l’optimisation SEO de la page et/ou du site. Pensez donc à la supprimer ou, à défaut, à vérifier que son contenu soit bien positionné à « index,follow » sur l’ensemble des pages importantes du site internet.

Référencement de l’URL canonique des contenus multi catégorie

Si votre contenu est accessible depuis plusieurs URL, vous aurez besoin de définir une balise de lien canonique, dans son en-tête, pointant vers la source que vous aurez choisie comme « page de référence ». Cela peut être nécessaire, notamment si les catégories d’articles de votre site apparaissent dans vos URL.

Ce lien, qui prend la forme d’une balise link possédant un premier attribut rel=« canonical » et un second ciblant la page source src=« URL de la source », indiquera aux moteurs de recherches quelle URL ils doivent référencer, et vous permettra d’éviter, par là même, tout problème de DUST (Duplicate URL Same Text).

Optimisation SEO de la navigation et des liens hypertextes

L’accès à vos pages et articles se fait grâce à leur adresse URL via les liens hypertextes (ou hyperliens) inclus dans les contenus ou au sein des menus de navigation. Vous devrez donc faire attention à ce que chaque lien propose un texte en rapport avec sa cible et soit accessible rapidement depuis n’importe quelle page du site.

Format de l’URL de la page

Pensez à optimiser vos URL en supprimant tous les articles, prépositions ou conjonctions, pour n’y laisser que les mots importants. Vous pourrez utiliser le tiret comme séparateur, mais pas de tirets bas. De façon générale, chaque URL devrait être lisible et simple à retenir.

Des liens en dur sans JavaScript

Vos contenus importants doivent être accessibles via des liens HTML écrits dans la page, à l’inverse des liens ou des boutons JavaScript que les moteurs de recherche ne peuvent pas suivre.

Plan du site, des contenus accessibles en 3 clics !

Le temps alloué au robot des moteurs de recherches pour parcourir votre site est limité. Pour cette raison, on doit pouvoir accéder à vos pages en trois clics maximum depuis la page d’accueil. Vous pourrez, pour cela, utiliser un plan du site comportant les liens HTML pointant vers vos pages et une pagination adaptée pour vos archives d’articles.

Des textes de liens optimisés et pertinents

Les ancres des liens doivent toujours décrire le contenu de la page cible, mais s’il est possible de les optimiser avec des mots clés, il vaut quand même mieux éviter leur suroptimisation si vous ne voulez pas vous faire pénaliser pour keyword stuffing par le filtre Penguin de Google.

L’optimisation du maillage interne du site

Le maillage interne est une structure en réseau reliant chaque page au reste du site. Il est important de définir une structure de liens entre pages du site traitant du même sujet, ou de sujets sémantiquement proches, afin qu’aucune page ne soit une impasse pour les robots des moteurs et pour guider vos visiteurs vers vos pages de prestations d’offres de services. Cette architecture, basée sur le « cocon sémantique », vous permettra ainsi de mettre en place une stratégie de « silo » mettant en valeur vos activités de façon isolée, sans dilution de liens, et servant de véritable guide à vos internautes pour les attirer vers vos pages stratégiques.

Optimisation SEO de la structure HTML et éditoriale de la page

Le contenu de la page doit bénéficier d’une organisation en sections et en niveaux de titres, éléments importants du référencement naturel, qui vous permettront d’inclure les mots clés pour lesquels vous voulez vous positionner, et de présenter une structure cohérente à vos lecteurs.

Titre principal, élément majeur de l’optimisation SEO de la page

Parmi les critères d’optimisation « on page », le titre principal (de niveau 1) est sans doute le 2e du top 10. Chaque titre des pages du site doit être unique, donner une bonne idée du contenu proposé, contenir les mots clés principaux des recherches visées et se limiter à 8 mots importants. L’optimisation SEO de vos titres selon ces règles vous permettra sans doute d’attirer l’attention de vos visiteurs, mais également de donner plus de pertinence à votre contenu pour le moteur de recherches.

Un titre pour chaque partie du contenu

Chaque section de page devrait commencer par un titre de niveau 2 (une balise <h2>), et devrait comprendre un ou plusieurs paragraphes.

Vos sections pourront être découpées en sous-sections débutant par des titres de niveau 3 (balises <h3>) que vous pourrez alors organiser en sous-sous-sections en utilisant des niveaux de titres h4 (et ainsi de suite).

Aucun niveau de titre de votre page web ne devrait être immédiatement suivi d’un niveau de titre supérieur (sans paragraphe intermédiaire).

C’est cette organisation du contenu qui permettra aux moteurs, comme aux lecteurs, de mieux comprendre votre page.

Contexte sémantique et texte alternatif des images de la page

L’utilisation de l’attribut ALT de la balise d’image <img> est une des recommandations principales de Google. Elle permet de fournir aux internautes déficients visuels un contenu descriptif lisible pour les médias des pages web.

Mais ce texte alternatif, très utilisé en référencement naturel, est aussi une zone idéale pour insérer le mot clef principal de votre page. Attention néanmoins à ne pas surcharger le contenu de l’attribut de mots clés, ce qui pourrait être perçu, là encore, comme du bourrage de mots clés (keywords stuffing) et vous valoir une pénalité des moteurs de recherches.

Enfin, l’ajout d’une description éditoriale juxtaposée à l’image permettra de lui fournir un contexte sémantique, donc d’améliorer l’optimisation SEO de la page. Les balises <figure> et <figcaption> ont été créées à cet effet, mais vous pouvez utiliser un simple paragraphe si cela est plus simple pour vous.

De façon générale, l’ensemble des insertions de médias de type son, image ou vidéo, devrait être accompagné d’une description.

Qualité et originalité du contenu, le cœur de l’optimisation SEO

Un contenu unique et pertinent

Le contenu d’une page web doit être unique, qualitatif, et pertinent. En ce sens, il doit correspondre à son titre de document ainsi qu’à sa structure apparente en niveaux de titres. Rappelez-vous que le référencement naturel est avant tout fait pour l’internaute qui, arrivant sur votre page, doit y trouver ce pour quoi il est venu.

Les mots clés principaux devraient se trouver en début de page.

L’information diffusée doit être exhaustive, la plus précise possible et ne reprendre textuellement aucune autre source d’information non citée (sous peine d’être pénalisé pour duplicate content).
De façon assez sensée, il faut garder à l’esprit qu’un contenu unique et de qualité a plus de chance d’être relayé sur d’autres sites ou à faire l’objet d’une certaine viralité qu’un contenu dupliqué.

Pour finir sur le sujet, s’il n’y a pas de longueur idéale pour une page ou un article, la limite basse de 350 mots est aujourd’hui largement dépassée et l’optimisation SEO d’un contenu revient souvent davantage à faire plus et mieux que les concurrents.

Google aime le contenu de qualité basé sur de l’expertise

Le contenu éditorial de vos pages est l’emplacement idéal pour mettre en valeur votre expertise sous une forme de type « pyramide inversée ». Au plus haut dans la page, l’utilisation des principaux mots clés, relativement génériques, pourra vous permettre de capter un trafic global, alors que les détails du sujet traités plus bas dans la page pourront bénéficier de mots clés de type « longue traine », apportant un trafic de très haute qualité.

Plus de 80% du trafic d’une page est généré par des mots clés recherchés moins de 10 fois par mois… à méditer. 😉

Des liens externes vers des sources pertinentes

Votre expertise est le centre de l’optimisation SEO de votre page web. À ce titre, vous êtes invité à citer vos sources principales (sans pour autant les dupliquer) et à lier votre contenu à des pages ou domaines faisant référence pour l’objet traité. Votre contenu gagnera ainsi en crédibilité tant pour vos lecteurs que pour les moteurs de recherches. Attention toutefois à ne pas surcharger la page de sources externes qui viendrait diluer le jus de vos liens internes.

Optimisation SEO et performances du site

Comme nous l’avons vu précédemment, la rapidité de chargement de la page est un élément primordial de la bonne indexation de l’ensemble de votre contenu. À quoi servirait-il d’écrire un contenu ultra qualitatif de plus de 3000 mots si les robots utilisent la moitié du temps passé sur le site à attendre que le chargement des pages soit terminé ?

Il existe quelques leviers sur lesquels nous pouvons agir afin d’augmenter les performances du site, améliorer son indexation, donc à terme son référencement.

Travailler sur le poids des images pour améliorer son référencement

Toutes les images sur la page doivent être optimisées pour le web, il faudra donc alléger leur poids avec un logiciel graphique ou un service en ligne et proposer de façon « responsive » des sources optimisées pour mobiles.

Optimisation pour le référencement naturel au niveau du site

L’optimisation SEO d’une page passe aussi par l’utilisation de techniques globales sur le site, au niveau du système (ou du CMS) et du serveur.

Pour limiter l’impact du poids des images sur la performance du site, on pourra mettre en place un lazy loading, visant à ne les charger chaque image que lorsque celle-ci est visible sur la page.

On pourra, de plus, gagner jusqu’à 70% vitesse de chargement en permettre au serveur de compresser les fichiers envoyés par le site.

Une mise en cache des pages du site peut aussi s’avérer une mesure efficace, notamment pour les sites dynamiques ayant besoin de nombreuses requêtes pour afficher leurs contenus.

Une autre mise en cache, visant à stocker sur le navigateur client certaines ressources constantes comme les fichiers images, CSS ou JavaScript, peut être mise en place, au niveau du serveur, pour améliorer encore son temps de réponse et, avec lui, l’expérience utilisateur.

On pourra enfin réduire le poids de ces fichiers en procédant à leur minification.

L’optimisation SEO pour WordPress, une particularité

WordPress, système de gestion de contenus le plus utilisé du marché, est souvent étiqueté, à juste titre, SEO friendly.
L’optimisation de WordPress dépasse le cadre de cet article, mais sachez quand même que si de nombreux plugins disponibles rendent plus simple l’optimisation seo d’un site sur ce CMS, l’organisation des catégories de contenus, le recours systématique aux extensions, un mauvais paramétrage des options ou une mauvaise conception du thème peuvent aussi poser des problèmes de référencement.

Afin d’éviter les erreurs spécifiques à l’utilisation de cette plateforme, il vaudra donc probablement mieux faire appel à un webmaster ou un référenceur spécialisé WordPress.

Le SEO, plus qu’une simple liste d’étapes, une optimisation à travailler régulièrement

Si l’optimisation SEO d’un site est nécessaire pour gagner en visibilité, le seul travail sur le contenu est souvent loin d’être suffisant pour occuper les meilleures positions dans les résultats des moteurs de recherche. Bien plus que de suivre des « étapes d’optimisation SEO », il vous faudra probablement aussi mettre en place une véritable stratégie de référencement, suivre de près la concurrence et travailler régulièrement le seo du site.

N’hésitez donc pas à faire appel aux conseils et aux compétences de votre prestataire préféré pour améliorer votre référencement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *